AQEI
Formations|Événements|Devenez MEMBRE AQEI|Liste MEMBRES AQEI PR
AccueilNous joindre

Connectez-vous

Svp, entrez votre courriel et mot de passe

Nom d'usager (courriel) Mot de passe

Pas encore usager?
Mot de passe oublié?

Connectez-vous
Conduite aux abords des chantiers routiers - Les amendes doublent… les risques aussi!
 
24 novembre 2020

Conduite aux abords des chantiers routiers - Les amendes doublent… les risques aussi!

En septembre 2020, le Québec fut frappé par plusieurs accidents aux abords de chantiers routiers impliquant 3 travailleurs en signalisation. L’AQEI, représentant de nombreuses entreprises en signalisation, tenait à alerter le public et le gouvernement sur cet enjeu et la nécessité d’une prévention plus accrue.

L’association québécoise des entrepreneurs en infrastructure (AQEI) vous présente aujourd’hui une capsule vidéo rappelant ces tragédies survenues lors des dernières semaines au Québec. Trois travailleurs en signalisation furent victimes d’accident dans l’exercice de leur travail durant le mois de septembre 2020. Trois de trop.

L’AQEI tenait ainsi à envoyer un message clair à la population, et à montrer son soutien à ses membres œuvrant en signalisation, mais aussi à toutes les entreprises en signalisation qui continuent de lutter pour une plus grande vigilance aux abords des chantiers routiers.

Visionner la vidéo

L’action de l’AQEI se poursuit également au niveau du gouvernement puisqu’elle poursuit ses discussions avec le cabinet du Ministère des Transports du Québec, en charge du Plan d’action 2020-2023 en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers. Lors de leur dernière rencontre, en octobre dernier, l’AQEI a ainsi émis les recommandations suivantes :

  • Un renforcement de la prévention au niveau du grand public notamment avec la diffusion de la vidéo produite par la société de l’assurance automobile (SAAQ) « En zone de chantier, on adapte sa conduite! »;
  • Une diminution supplémentaire de la vitesse autorisée aux abords des chantiers routiers;
  • Un ajout de radars éducatifs et coercitifs aux abords des chantiers routiers;
  • Une priorisation des initiatives prévues dans le plan d’action 2020-2023 en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers, afin de commencer à implanter les initiatives jugées prioritaires à très court terme.

L’association tenait ainsi à partager avec le ministère l’urgence de la situation et son intention de collaborer sur ce dossier.

« Il est important que les travailleurs en signalisation soient traités de manière juste et puissent exercer leur travail de manière sécuritaire. Nous demandons au Ministère des Transports du Québec de prendre les mesures nécessaires pour rassurer ces travailleurs en leur donnant cet environnement sécuritaire. », explique Caroline Amireault, avocate et directrice générale de l’AQEI.